top of page
bgImage_edited.jpg
  • Photo du rédacteurIntuitive Kryssie

Pensez-vous que les oracles se réfèrent au bien ou au mal ?

Dernière mise à jour : il y a 4 jours


Une carte d'oracle divinatoire et des cristaux posés sur une table

Pendant longtemps, la médiumnité et les capacités extraordinaires étaient considérées comme mauvaises car elles faisaient partie des sujets qu’on ne maîtrisait pas ou qu’on n’expliquait pas. C’est bien connu, tout ce qui est inconnu fait peur.


On assimilait tout ça à de la négativité, et même à de la folie. Quand j’étais plus jeune, je ressentais souvent les énergies de mes proches qui devaient sûrement penser : « Arrête, tu racontes n’importe quoi, tu débloques ou quoi ! ».


Aujourd’hui, les oracles, les tirages de cartes, l’intuition, la clairvoyance… sont de plus en plus communs et font, du coup, de moins en moins peur. Les gens commencent à croire à ce monde invisible et parallèle. Certains se posent encore des questions, mais deviennent un peu plus curieux sur la façon dont ça se passe.


Les professionnels du métier, coachs, médiums, énergéticiens… parlent de ce sujet avec beaucoup de facilité et en font même leur activité principale.


Petit à petit, la connaissance des énergies, de l’intuition et de la connexion divine et angélique, et plus particulièrement les oracles, prennent une place importante dans notre quotidien.


La question que je pose dans cet article est la suivante. Finalement, les oracles divinatoires : bien ou mal ?



C'est une question de juste équilibre.


Le juste équilibre, OK. Mais, à quoi reconnaît-on un bon tirage de cartes d'un mauvais tirage ?


Déjà, c’est important de vous rappeler qu’il faut faire preuve de discernement. Si le tirage ne vous parle pas, ce n’est pas la peine d’aller plus loin.


Ensuite, je vous déconseille de tirer les cartes à répétition, et surtout pour la même question. Non seulement, les réponses seront faussées et contradictoires, mais une certaine dépendance aux cartes pourra s’installer et donc devenir dangereuse. C’est comme tout, l’excès n’est jamais bon.


La dépendance aux oracles n’aide pas votre libre arbitre. Elle risque de se transformer en addiction et vous empêchera de réfléchir et décider par vous-même.


Pour aller encore plus loin, certaines personnes peuvent même utiliser les oracles à mauvais escient, pour faire le mal. Et ça, inutile de vous dire que c’est très mauvais.


Par exemple, au lieu de vous concentrer sur la réussite de votre carrière professionnelle, vous préférez orienter votre jeu sur l’échec au travail de votre ennemi. Ne faites surtout pas ça !

Bien au contraire, choisissez toujours de tirer les cartes avec bienveillance, foi et encore une fois avec discernement. Si le tirage est pour vous, concentrez-vous sur VOUS, posez les questions pour VOUS faire avancer et non pas pour faire tomber une personne que vous enviez.


Ressentez aussi toujours les énergies positives dans les cartes. Elles vous aident à vous connecter sur la bonne fréquence, sur votre lien à l’Univers. Le fait de rester concentré(e) sur de bons ressentis vous aide à faire les bons choix pour vous. Vous gardez ainsi votre libre arbitre intact.


Dans ce monde, il existe deux camps : le bien et le mal.

Je ne vous dirai pas quel chemin prendre, tout ça vous appartient. Mais, choisissez bien votre côté. Attention, la frontière peut être très fine entre les deux dimensions.



L'importance du libre arbitre


Les oracles sont faits pour vous permettre d’avoir une tendance sur une question posée. Ainsi, ils vous guident vers des idées de réponses, des recommandations, des conseils pour votre situation et votre question.


Mais, c’est toujours vous qui décidez en fin de compte parce que vous vous connaissez mieux que personne d’autre. Vos ressentis, vos émotions et votre intuition savent vous dire quand vous allez dans la bonne ou la mauvaise direction.


Bien souvent, les oracles vous confirment vos ressentis.

Et, si vous le voulez, vous pouvez même contredire votre tirage, parce que vous ne le sentez pas de cette façon, ou parce que ça ne vous parle tout simplement pas pour le moment.


Je vous raconte une anecdote. J’avais tiré les cartes un jour pour faire ma tendance de la journée. Le tirage ne me parlait pas du tout, mais alors pas du tout ! Et pourtant, ce qui était indiqué dans les cartes s’est passé exactement comme ça. Vous savez pourquoi ?


Mon mental était passé par là et je n’avais pas bien compris le message. J’avais imaginé une certaine situation dans ma tête. En fait, tout ce que le jeu disait est arrivé, mais d’une toute autre manière. Mon tirage avait raison. Incroyable ! C’est toujours plus compliqué de tirer les cartes pour soi. L’ego et le mental titillent beaucoup.



Restez toujours à l'écoute de votre intuition !


Vous l’avez compris, le mental n’est pas du tout un bon ami dans le tirage des oracles. Soyez donc toujours à l’écoute de vos intuitions. Observez et ressentez les choses. Ecoutez quand vos oracles vous appellent. C’est qu’ils ont un message à vous transmettre. N’utilisez pas vos jeux à tout-va parce qu’à force, ça devient un tirage avec le mental.


En plus, et c’est là où notre intuition est juste top, quand vous arrivez à lire un message dans vos tirages, en général, vous ressentez quand c’est un bon ou un mauvais message.


Si vous sentez que c’est le mal qui parle, n’allez surtout pas plus loin, et particulièrement si votre intuition vous demande de ne pas continuer le tirage. C’est que ce n’était pas un tirage fait pour vous. Ne forcez jamais les choses, restez toujours dans le ressenti.



Comment je fais : ma méthode


Pour moi, les oracles se réfèrent au bien.


Je pars du principe que chacun choisit son camp. Si vous voulez faire le bien, faites-le. Si vous voulez faire le mal, c’est à vous de voir. C’est selon ce que chacun veut faire avec les oracles. Libre arbitre, encore une fois !


Dans mon métier de coach de vie intuitive et dans mon quotidien, je lis dans les oracles. Je ne fais pas de voyance, je fais de la médiumnité. Comment je lis et j’interprète les tirages, du coup ?


Dans tous les oracles, on voit qu’il y a des cartes positives et d’autres négatives. Le cycle de la vie quoi !


Alors, par exemple, quand je tire la carte de la mort, de l’adversité ou celle de la foudre, je ne reste pas sur la signification de la carte au 1er degré parce que je vais plus loin que le mal. Je m’oriente dans la signification spirituelle de ces cartes. Eh oui, parce que les messages qu’on en tire sont toujours voués à faire grandir.


En fait, pour moi, la carte de la mort signifie une période de transformation, de fin ou de nouveau cycle.


(Source carte : Oracle de La Triade de Dominike Duplaa)











La carte de l’adversaire signifie qu’on est prévenu(e) d'un potentiel ennemi qui rôde dans notre entourage. Alors, on reste sur ses gardes pendant une période, on observe, et surtout on est plus malin/ maligne que cette énergie.


(Source carte : Oracle de La Triade de Dominike Duplaa)







La carte de la foudre ne signifie pas forcément

qu’il va arriver quelque chose de mauvais.

Elle peut vouloir dire qu’il peut y avoir un

événement imprévu qui s’annonce. Positif ou négatif.


(Source carte : Oracle de La Triade de Dominike Duplaa)










Finalement, quand on se demande si les oracles se réfèrent au bien ou au mal, c’est en fonction de ce qu’on en pense et ce qu’on en fait. C’est entre vous et votre libre arbitre. Réellement, je pense qu’on fait selon ses propres ressentis, convictions et croyances.


Et vous, qu’en pensez-vous ?


Je fais de l’accompagnement, du coaching en développement et épanouissement personnel et j’utilise mes capacités intuitives. Mes oracles complètent et/ou confirment mes ressentis. Et bien sûr, je les utilise pour apporter des réponses constructives et des énergies positives à mes clients.


Vous recherchez une coach de vie intuitive qui vous aidera à prendre votre vie en mains, quel que soit le domaine – travail, amour, bien-être. Prenons RDV et faisons grandir vos belles énergies.



Kryssie ✨

Commenti


I commenti sono stati disattivati.
bottom of page